Worldclimbing 2012

Vous êtes ici : France - Difficulté - Hommes >> Manuel Romain

02difportrait manu romainManuel ROMAIN

Né le 28 avril 1988
Taille : 1,70m , poids : 57kg
Club : ICEB
Site web : www.manuromain.com

Palmarès :
2012 : 2e au championnat de france
2011 : 4e du classement général de la Coupe du Monde
2011 : 2e de l’étape de coupe du monde de Briançon
2011: 3e sur les étapes de Coupe du Monde de Xining et Amman

Lieux d’entraînement : Briançon et Grenoble
Site extérieur fétiche : Céuse
Point fort en escalade : Le plaisir
Point faible en compétition : Ma rigueur.
Peché mignon : Parapente et gastronomie française.
Phrase culte : Peace of mind
Romain en trois mots: Grimpeur, skieur, parapentiste.

02dif interview manu romainVoilà déjà quelques années que Manuel Romain est dans le circuit de la compétition. A 16 ans, déjà repéré par les entraîneurs nationaux, il entre en Equipe de France jeune, puis à dix neuf ans, alors qu’il est encore junior, Manu gagne sa première sélection en Equipe de France sénior. On se souvient du Championnat d’Europe de Bercy, en 2008, où il sera le seul grimpeur de difficulté français à décrocher une médaille. En 2011, ce Haut-Alpin discret mais pas moins efficace, s’est vraiment imposé comme le leader incontesté de l’Equipe de France de difficulté, en remportant trois podiums sur le circuit de la Coupe du Monde 2011. Ce n’est pas pour autant que cet amoureux de la montagne va laisser enfler ses chevilles. Non, Manu et l’escalade ça a toujours été simple, et pas question que ça change ! D’ailleurs son meilleurs souvenir de grimpe reste sa première montée à Céuse "Il n’y a guère rien de plus beau". Depuis, Manu est "toujours là", s’entrainant, grimpant, et croquant cette vie de grimpe, avec un plaisir infini et parfaitement sincère !

Bercy 2012, tu le vois comment ?

Manu : Bercy 2012 apparait comme imminent dans la tête des gens est pourtant c’est encore très loin ! Moi, avant Bercy j’ai une saison à terminer, et plusieurs étapes de la saison prochaine à gérer. Bien entendu au moment venu ce Championnat du Monde à domicile deviendra l’objectif prioritaire, et je serai prêt. Mais pour le moment je ne pense qu’à l’instant présent.

Quelles sont, selon toi, les principales qualités qu’il faudra travailler cette année pour faire la différence, en septembre prochain ?

Manu : Aujourd’hui, en difficulté, l’intensité est telle, dans les voies de compétition, qu’il est primordial de posséder un niveau de force et de résistance très élevé. Le bloc doit donc faire partie intégrante d’une bonne planification d’entrainement. Quant à la résistance, il faut être capable de tenir 45 mouvements sans repos avec une intensité de 8c ou 8c+.

Te concernant, quels sont tes atouts ?

Manu : Mon expérience. Avec toutes ces années de compétitions, j’ai appris à bien me connaître. Régularité et performance sont selon moi une histoire de maturité : au fil des saisons, on apprend que la gestion de chaque tour de compétition est différent, et requiert une grande expérience.

Quels sont les éléments que tu comptes mettre en place le jour J pour faire une bonne compétition ?

Manu : Pour faire une bonne compétition, je dois arriver « l’esprit léger ». Un état d’esprit basé sur le plaisir personnel, qui se prépare longtemps à l’avance et passe par ma pratique pluridisciplinaire : falaise, parapente, ski… et puis je profite de ce que j’aime : ma famille, ma compagne et la bonne gastronomie.

Texte et photographies : Auriana BEAUTE / FFME

Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption
Image Caption

10 cnds   08 ile2france   09 mairied2paris   11 ifsc   12 ffme

   05 allianz   06 mondial assistance   04 kitgrimp   03 entre prise   Au vieux campeur   overstim gris   vernon designs   beal   simond   07 eko sport   02 rmc   adrenaline